Art-thérapie évolutive et intégrative

Se découvrir et évoluer avec l'expression créative

mardi 16 septembre 2014

Exercice #2: Lâcher prise en faisant du collage

Le lâcher prise va de pair avec l'acte de créer. 

 Sans lâcher prise, nous ne pouvons pas nous frotter à cet espace inconnu à l'intérieur de nous et le laisser s'exprimer.

Or, de part notre conditionnement, notre éducation, notre histoire...il est parfois très difficile, voire impossible de lâcher le contrôle et suivre ce mouvement spontané qui apporte tellement de joie et de liberté.
Je vous propose un exercice en faisant du collage à partir d'un texte inspirant sur le thème du lâcher-prise.

Durée:

Environ 1h
 
Matériel :

1) Des vieux magazines, journaux, papiers peints...
2) Colle et ciseaux
3) Feutres, pastels gras ou secs ou bien des crayons de couleurs
4) Une feuille raisin


  Déroulé : 

1) Lisez le texte ci-dessous lentement, avec conscience, plusieurs fois si il le faut et sélectionnez une phrase ou deux qui résonne en vous, une phrase qui vous parle particulièrement en ce moment.




2) Feuilletez vos magazines, journaux... et choisissez vos images et mots en fonction de la phrase choisie dans le texte ci-dessus. Pendant cette étape, le risque est de s'éparpiller, de s'arrêter pour lire des articles etc... Pour éviter cela, donnez-vous un temps limite de 15 minutes. Feuilletez rapidement les magazines et faites vos choix sans trop réfléchir.

3) Sur votre feuille, agencez les images, les mots et les phrases librement et spontanément avec l'intention d'ancrer la ou les phrases que vous avez choisies.

4) Si votre œuvre vous inspire, accrochez-le pour vous en nourrir tous les jours! 
Pour vos questions et commentaires, cliquez sur le titre de l'article "Exercice #2" en haut de la page.

Je n'ai pas réussi à trouver la source et l'auteur de ce texte...quelqu'un saurait-il me répondre?

lundi 25 août 2014

Exercice #1 : de la turbulence émotionnelle à la paix intérieure.

“Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime” Jacques Salomé.

  Vous êtes en colère, triste, angoissé, déprimé ou bien vous vous sentez blessé, coupable, jaloux, confus...
 Au lieu de fuir ces émotions désagréables ou de les refouler de milles manières consciemment ou inconsciemment, donnez-leur une place et laissez-les s’exprimer…
  Non seulement cela vous aidera à vous en décharger mais en plus pendant l’expression inconditionnelle de vos émotions, elles auront peut-être quelque chose à vous dire. 




Objectifs :

1)   Se décharger des émotions désagréables ou perturbantes. 
2)   Éventuellement prendre conscience des enjeux qui sous-tendent ces émotions. 

Matériel :

          1) Grandes feuilles 
          2) N’importe quel médium peut être utilisé. Ceci dit, je trouve que les pastels secs ou gras sont particulièrement adaptés pour exprimer les émotions difficiles car ils sont simples à utiliser et ne requièrent aucun temps de préparation, de séchage etc.

C'est normal que les émotions s’intensifient pendant l’exercice, tout ce que vous avez à faire c’est de les accueillir sans retenue et de continuer à les exprimer jusqu'à ce qu'elles s'épuisent d'elles-mêmes. 

Déroulé : 

      1)  Installez-vous dans un endroit où vous serez certain de ne pas être dérangé.  
      2) Fermez les yeux et respirez lentement et profondément pendant quelques minutes.
      3) Tout en gardant les yeux fermés, essayez de percevoir les sensations qui sont en lien avec votre émotion. Par exemple, si vous êtes angoissé, vous avez peut-être une sensation de nœud dans la gorge. Explorez ces sensations/émotions objectivement en les détachant de ce qui les a provoquées (évènement, personne…).
      4) Ouvrez les yeux et regardez les différentes couleurs. Quelle est la couleur de votre émotion ? Rouge, kaki, indigo… ?  
            5) Une fois la couleur choisie, ressentez pleinement votre sensation/émotion et laissez votre main tracer spontanément des traits et des formes abstraites ou figuratives. N’hésitez pas à poser des mots, des phrases – même si ils paraissent durs, violents…laissez faire, sans jugement sur ce qui émerge.
       6) Une fois que vous avez terminé, prenez du recul par rapport à votre dessin et explorez-le. Y a-t-il un ou plusieurs éléments qui vous interpellent ? A quoi vous font-ils penser ? Notez vos associations d’idées, vos ressentis, vos intuitions…sans censure.  
      7) Si vous en éprouvez le besoin, trouvez-vous un endroit où vous pourrez brûler votre dessin en sécurité (vous pouvez aussi le déchirer si vous ne trouvez pas un lieu où il est possible de le faire). 
       8) Une fois que vous vous êtes déchargé de vos émotions lourdes, dessinez à nouveau ce que vous ressentez - un sentiment de paix, d'apaisement, de vide, de légèreté, de libération, de soulagement etc.


          9) Notez les prises de conscience et observations que vous avez eues pendant tout cet exercice.


Cliquez sur "exercice #1" en haut de l'article pour lire les commentaires, partager vos expériences ou poser vos questions. 


Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux exercices!